fr
6 ᵒ
Facebook
Espace Pro

COVID-19 : Informations & aides gouvernementales

Nous souhaitons vous apporter toutes les informations nécessaires pour la bonne continuité de votre activité. Aussi, vous trouverez ci-dessous toutes les informations dont nous disposons à l’heure actuelle concernant cette crise et sa gestion économique.

 

INITIATIVES SOLIDAIRES LOCALES

Les commerces ouverts en Blaye Bourg Terres d’Estuaire
Retrouvez en ligne les commerces ouverts autour de Blaye et à St André de Cubzac, et les restaurants qui livrent ou font de l’emporté autour de St Ciers sur Gironde.

Il existe également une plateforme de vente en lignecréée pour les commerces locaux du Grand Cubzaguais : Cubzaclic. Commerçants, producteurs, restaurateurs et artisans s’y retrouvent pour vos achats en un clic.

 

RAPPEL DES MESURES SANITAIRES ET GOUVERNEMENTALES

Aides nationales

Un mode d’emploi simplifié
Le fond de solidarité est prorogé pour les pertes de juillet, août et septembre ainsi que le plan de règlement pour les dettes fiscales des TPE et PME du secteur du tourisme. Pour limiter les dégâts au sein des entreprises de tourisme les plus touchées par la crise sanitaire, le gouvernement a engagé le prolongement du fonds de solidarité (décret du 30 mars, modifié le 14 août) au titre des pertes du mois de juillet, août et septembre. Cette mesure soutient notamment les hébergeurs face à la Covid-19 en capacité de démontrer leurs fortes difficultés. Les services à contacter région par région se trouvent ici.

Qui est éligible ?
Le gouvernement vise les entreprises “particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l’épidémie de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation”. Les subventions compensent la perte de chiffre d’affaires subie au cours de chaque mois . Les entreprises sont celles sujettes à une interdiction d’accueil du public, ou qui ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 % au cours de la période mensuelle considérée (par rapport au mois équivalent de 2019, ou par rapport au CA moyen de 2019). Plafonnement : les entreprises doivent présenter un bénéfice imposable (augmenté le cas échéant des sommes versées aux dirigeants associés), au titre du dernier exercice clos, ne dépassant pas 60 000 euros pour les entreprises en nom propre (120 000 euros si le conjoint du chef d’entreprise a un statut de conjoint collaborateur). Pour les sociétés, l’aide s’élève à 60 000 euros par associé et conjoint collaborateur.

Où se renseigner ?
Demandez votre subvention dans les deux mois après la fin de la période mensuelle concernée, sur votre espace particulier accessible sur le site des impôts https://cfspart.impots.gouv.fr (et non sur votre espace professionnel).

Documents à fournir :
– Une déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise remplit les conditions prévues par le décret, l’absence de dette fiscale ou sociale impayée au 31 décembre 2019 (hormis celles bénéficiant d’un plan de règlement).
– Une déclaration indiquant si l’entreprise était en difficulté au 31 décembre 2019.
Une estimation du montant de la perte de chiffre d’affaires (ou des pensions de retraite ou des indemnités journalières de sécurité sociale).

 

Rappel des mesures prises dès le 1er confinement

Lors du Comité Interministériel du Tourisme du 14 mai, le Premier Ministre a présenté le dispositif de soutien au secteur du tourisme, évalué à 18 milliards d’euros. 
Voici les principales mesures annoncées :
– le fonds de solidarité restera ouvert pour les entreprises du secteur CHR-Tourisme, événementiel, sport et culture jusqu’à la fin de l’année 2020 ; son accès est élargi à des entreprises de plus grande taille, celles qui ont jusqu’à 20 salariés et jusqu’à 2 millions d’euros de chiffres d’affaire ; l’aide sera augmentée jusqu’à 10 000 euros,
– les entreprises du tourisme et de l’évènementiel pourront continuer de recourir à l’activité partielle dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui jusqu’à la fin du mois de septembre 2020. Au-delà, l’activité partielle leur restera ouverte si leur activité ne reprend que progressivement, dans des conditions qui seront le cas échéant revues,
– un plan d’investissements en fonds propres de 1,3 milliard d’euros sera porté par la Caisse des dépôts et par Bpifrance pour un effet attendu en matière d’investissement de 6,7 milliards d’euros,
– une exonération de cotisations sociales s’appliquera aux TPE et aux PME pendant la période de fermeture ou de très faible activité, de mars à juin, pour un montant estimé à 2,2 milliards d’euros,
– les collectivités locales qui le souhaitent pourront alléger la taxe de séjour des hébergements touristiques. Elles pourront également décider de réduire des deux tiers la cotisation foncière des entreprises du tourisme, l’Etat en financera la moitié,
– pour soutenir la demande, le plafond journalier des tickets restaurants sera augmenté de 19€ à 38€ et leur utilisation sera autorisée les week-ends et jours fériés, à partir de la date de réouverture des établissements et jusqu’à la fin de l’année 2020, uniquement dans les restaurants,
– une dynamique collective de réassurance sanitaire, dont un logo distinctif favorisera l’identification et la diffusion des protocoles sanitaires pour l’ensemble des activités touristiques,
– une campagne de communication sera portée par Atout France dès juin 2020, en coordination avec les acteurs publics et locaux concernés, afin d’accompagner la reprise du secteur touristique.
Le détail des mesures sur le site du Gouvernement :
https://www.gouvernement.fr/partage/11569-dossier-de-presse-du-5eme-comite-interministeriel-du-tourisme​

Aides régionales

L’État et la Région Nouvelle Aquitaine ont mis en place depuis le mois de mars des mesures de soutien financier. Vous trouverez l’ensemble des informations en vous rendant sur le site suivant : https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/actualites/covid-19-de-nouvelles-aides-exceptionnelles-au-secteur-du-tourisme

 

Soutien départemental : “Gironde Tourisme à votre écoute” est réactivé.

Pour faciliter les échanges avec ses partenaires, hébergeurs, prestataires et autres professionnels du tourisme girondin, Gironde Tourisme réactive le service de “Gironde Tourisme à votre écoute” et répond en direct aux nombreuses interrogations des professionnels, du lundi au vendredi (hors fériés), de 10h à 12h. 

Trois possibilités :
– sur le LiveChat : accessible via l’espace pro du site Gironde Tourisme (vous devrez vous identifier avec un compte Messenger ou Facebook). Vous pouvez également demander à être rappelé, en mentionnant votre numéro et le sujet de votre demande. Vos messages restent privés, c’est une conversation entre vous et nous.
– directement sur nos réseaux sociaux (Facebook Pro – Twitter Pro)
– par téléphone : 05.56.48.67.87 

La vocation de ce service est de faciliter l’accès aux informations officielles et d’aider à la compréhension des textes et mesures prises par les collectivités et l’Etat. Cette démarche ne tient en aucun cas lieu de consultation juridique ou financière que pourrait apporter un juriste ou un expert-comptable à partir de l’analyse approfondie de votre situation.

 

Cellules d’aide psychologique

Un numéro vert a été mis en place par le Gouvernement afin d’aider le personnel de santé mais aussi la population sur le plan psychologique, face à l’épidémie de Covid-19 et aux mesures de confinement imposées.
Numéro vert 0.800.130.000 ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Le Conseil régional a mis en place une cellule d’écoute destinée aux dirigeants d’entreprises, d’associations mais aussi aux professions libérales, artisans et commerçants.
Tél. : 05 57 57 55 90 du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h (hors jours fériés) ou dirigeants-soutien-covid19@nouvelle-aquitaine.fr

En Gironde, une cellule de soutien psychologique, nommée COVIDPSY 33, a été créée par le Centre Hospitalier Charles Perrens avec la collaboration du Centre Hospitalier de Cadillac et du Centre Hospitalier de Libourne.
Numéro vert 0 800 71 08 90 – du lundi au vendredi de 10h à 18h.
 
 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.
Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. En savoir +

J'accepte